Mars 2019. Je cherche frénétiquement un vol multi-destinations au Canada. Le prix me semble trop élevé, mais je connais deux-trois ficelles, et suis persuadé que je peux payer mon billet d’avion moins cher.

Je crois avoir un temps trouvé une solution de geek, et puis non. En désespoir de cause, je me tourne vers une technique vieille comme le monde… et ça marche. 25 % d’économies sur le prix du billet !

Photo de une : “The Tail End” par Ethan McArthur, CC Unsplash.

Je veux un aller-retour pour le Canada.

Cette recherche de billet, je l’ai répétée des dizaines de fois en cinq ans, car c’est un vieux projet, légèrement obsessionnel-compulsif.

Je veux aller pécher les phoques dans un trou creusé dans un supermarché sous-terrain de Montréal, en chantant Ginette à tu-tête (va écouter cette version live, les chœurs sont magiques).

J’ai même cette vieille capture d’écran de décembre 2016 :

Et donc, mars 2019, te disais-je. Je m’arrête sur un Paris-Montréal / Vancouver-Paris, entre juin et septembre, sur Air Canada. Le(s) site(s) me propose(nt) des tarifs que je juge trop élevés, dépassant les 800 euros.

Tu as entendu parler du yield management ?

C’est la loi de l’offre et de la demande passée (poussée) à la moulinette extrême des algorithmes, qui fait que sur un même vol, les voyageurs auront payé 30 prix différents.

Pour tenter de passer à travers les mailles de la matrice et payer son billet d’avion moins cher, on peut chercher ses billets sur un ordinateur différent (celui du taf, du beau-frère…) ou mieux : passer par un VPN.

Ce petit programme qui te permet de masquer ton adresse IP sur le net, en te connectant à travers des serveurs n’importe où dans le monde.

C’est ce que j’ai fait, et là, magie : le billet a perdu 300 euros en deux clics.

J’ai malheureusement pas de capture d’écran. Je sais plus de quel pays je me suis connecté. Mais de 840 euros, le billet était tombé (après conversion en euros) à 500 et quelques pour le même vol. True story.

Sauf que j’ai pas pris le billet de suite.

Et que VPN ou pas VPN, quel que soit le pays où je me connectais, il est très vite remonté au tarif affiché en France après mes multiples recherches.

De quoi me

rendre

fou.

Bon. Il se trouve que j’habite à 50 mètres d’une agence de voyage.

Tu me diras, pour un blogueur voyage, la coïncidence est sympa.

J’avais jamais utilisé leurs services mais les connaissais un peu : une équipe jeune, dynamique, rigolote.

Une fin d’après-midi, y tenant plus, me disant que les tarifs baisseraient jamais au contraire, monteraient à mesure que le voyage allait se rapprocher, je me suis décidé à le prendre, ce billet.

Tant pis si les autres détails de mon voyage étaient loin d’être calés.

J’avais rien à perdre. Le raisonnement c’était que je prendrais tout pour payer mon billet d’avion moins cher, quitte à laisser une commission à un professionnel.

Et donc, j’ai été reçu comme un roi dans cette petite agence de voyage de quartier,

(la conseillère m’a gardé une bonne grosse demi-heure)

Et au final,

Elle m’a fait mon billet d’avion bien moins cher que le tarif affiché sur le net, à 600 euros. Une somme que j’estime très juste pour traverser l’Atlantique et revenir.

payer son billet d'avion moins cher
Ça, c’est le tarif affiché après de multiples recherches, y compris une heure après être rentré de l’agence de voyage, où j’ai payé les mêmes vols 240 euros moins cher.

Conclusion : payer son billet d’avion moins cher, c’est possible, mais…

On va faire simple et efficace, pour ceux qui auraient eu la flemme de tout lire : à part te dire de t’y prendre à l’avance, d’être flexible sur tes dates, et de partir hors saison, non : j’ai pas d’incantation transcendantale pour avoir des prix à 50% de ceux pratiqués par les grandes compagnies.

Je suis même pas un voyageur en avion fréquent (l’avion, cay le mal). Et le yield management, tout le monde en parle, mais il reste bien nébuleux. Il est pas prouvé que ton adresse IP joue plus que la date à laquelle tu cherches tes billets.

Cependant, ma petite expérience sur ce vol et ces recherches empiriques sur un mois me permettent de te conseiller ces deux ficelles pour payer ton billet d’avion moins cher :

  • si tu es SÛR(E) de partir, connais ta compagnie et ton vol, tente le VPN. Il y en a des gratuits. Je me suis pris un essai d’un mois chez NordVPN à 10 euros et quelques. Investissement largement rentable si tu prends un vol long-courrier à 200 euros moins cher.
  • De même, si tu es sûr(e) de partir – car on dérange pas un professionnel qui prendra une commission ridicule sur un billet d’avion pour lui dire naaaan mais j’ai besoin de réfléchir un peuuuuu (et essayer de gratter 2% moins cher ailleurs) : tente l’agence de voyage.

C’est fou ce qu’on arrive à faire avec un peu d’humain dans le voyage.

Précision importante : il me fallait un billet Air Canada, et seulement Air Canada, en vols directs. J’aurais pu trouver moins cher ailleurs que les 840 euros initiaux, avec escales.

2 Comments

    1. Désolé Sebastian, le commentaire s’était logé dans mes spams et… j’étais en voyage. La promo est sur le point d’expirer mais était très intéressante en effet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *