Comme les vêtements en laine Mérinos, le savon à tout faire du docteur Bronner est une star chez les baroudeurs, jeunes à dreadlocks et autres néo glam-hippies qui souhaitent voyager léger et malin. Et pour cause : on lui promet 18 utilisations différentes. Savon corps et cheveux ? check. Mousse à raser : check. Lessive : check.

Déodorant : hein ?

Dentifrice : what ?

Il y en a qui enquêtent en immersion dans des sectes, auprès de dealers. Ou sur les paradis fiscaux. Écoutant que mon courage, j’ai emmené un savon du docteur Bronner à la menthe poivrée en road-trip de 15 jours au printemps.

Elise, tu m’embauches ? #CashInvestigation

Test du savon du docteur Bronner : un savon pour les savonner tous

Rasage, shampoing, gel douche, dentifrice, après-rasage, déodorant, liquide vaisselle

massage, bain moussant, bain de bouche, bain de pied, détergent, toilettage, soin pour bébé,

rince-fruits, lessive (linges délicats), pesticide naturel, rince-pinceaux…

…voilà les 18 utilisations officiellement vantées par Dr Bronner’s pour son savon liquide. Je me suis pour ma part concentré sur les utilisations les plus courantes en voyage, pour t’aider à voyager léger et à la roots, comme un pur et dur.

Et ce avec un pain de savon de 140 grammes aromatisé à la menthe poivrée, et un autre à l’arbre à thé, alors que le produit est aussi conditionné en liquide, de 6 cl à 1 litre. Ce qui semble logique dès lors que tu veux l’utiliser en bain moussant et liquide de massage, mais moins pratique pour voyager. La bouteille qui fuit dans la trousse de toilette ou ton sac et pourrit toutes tes affaires, on connait tous…

savon Bronner docteur bronneur liquide solide
Ouais, je me lance dans les tests matos, mais en même temps, les billets les plus lus sur le blog, ce sont les tutos, alors…

Après, si tu fais partie des gens qui utilisent du savon pour rincer tes fruits, écris-moi en commentaire (et je t’enverrai un .avi dvd du film « Pour le pire et pour le meilleur » avec Jack Nicholson).

J’ai pris quelques noisettes de savon solide à la menthe poivrée, pour un total de 10 à 15 grammes, pour 15 jours de road trip. En trichant un peu et en utilisant des fois les produits fournis en hôtel / guest house, ça a été plus qu’assez pour me brosser les dents, me laver corps et cheveux sur toute la durée du voyage. J’ai continué à tester le savon pendant quelques semaines au retour, en essayant un autre parfum (arbre à thé). A noter encore une fois que les promesses miracles de Bronner sont garanties pour le savon liquide seulement, et en utilisation d’appoint.

Shampoing : 3,5/5

Mes cheveux se font tranquillement la malle deux par deux tous les jours depuis quelques années. Pour me venger j’en ai strictement plus rien à secouer et je pourrais les laver avec n’importe quoi. RAS sur le savon du docteur Bronner, il mousse très bien et se rince tranquille. En revanche, on le déconseille pour les cheveux secs et fragiles, ce qui m’a été confirmé par la vendeuse.

rasager se raser au savon docteur Bronner savon Bronner
Ce rasoir 5 lames a une histoire. J’en avais marre de galérer pour trouver des lames sur un rasoir que j’avais depuis bien 10-15 ans. Alors j’ai écrit au fabricant pour lui dire d’arrêter d’abuser. Il m’a envoyé un nouveau rasoir pour lequel on trouve des lames partout. Voilà. (J’ai jamais dit que c’était une histoire super intéressante hein…).

Mousse à raser : 5/5.

Une petite quantité de savon sur la main mousse étonnamment bien. Le rasage avec le savon du Dr Bronner a rien à envier aux mousses classiques, même pour une peau sensible et pas habituée au rasage comme la mienne. Très agréablement surpris, à la fois en rasage quotidien et pour enlever une barbe d’une semaine. J’ai même l’impression de moins être sujet au feu du rasoir.

Démaquillant : 5/5

Miss Roadtrippeur : « Il est très gras et mousse bien, ça doit être les huiles essentielles, en tous cas ça hydrate. »

Dentifrice : 4/5

Se laver les dents au savon sera pour la majorité d’entre toi, lecteur, le point certainement le plus difficile à appréhender. Mais quand on y réfléchit… un dentifrice, c’est une pâte pour favoriser l’action mécanique du brossage de dents, généreusement arrosée d’arômes pour te faire sentir l’haleine fraîche. De là à affirmer qu’un dentifrice détruit les bactéries et dissout les restes de repas dans ta bouche…

Perso, vu ma dentition (je peux garer 2 bus entre mes dents) aucun dentifrice me dispense de compléter avec du fil dentaire (et ma vie a changé depuis que j’en utilise). J’ai demandé à mon dentiste, qui confirme : « Aucune contre-indication à se laver les dents avec du savon, l’important c’est le brossage mécanique ». Voilà.

Je frotte une noix de savon sur ma brosse et c’est parti. Comme pour le rasage, le savon du docteur Bronner mousse suffisamment dans la bouche. Ni astringent, ni désagréable. Fatalement, niveau rafraîchissement de l’haleine, j’obtiens de meilleurs résultats avec la menthe poivrée qu’avec l’arbre à thé. Dans les deux cas d’aucuns trouveront que le parfum disparait trop vite.

savon dr bronner docteur bronneur 18 usages voyager léger docteur Bronner
Voilà. Ce genre de dose pour une journée, ça suffit largement pour t’entretenir sur la route.

La composition du savon du Docteur Bronner version liquide et solide est sensiblement la même, hormis du sel de mer rajouté dans la version solide, ce qui peut se ressentir en bouche. Je t’invite tout de même à tester la version menthe poivrée, tu risques d’être agréablement surpris(e).

Déodorant : 2,5/5.

Ça fera le job pour dépanner régulièrement dans l’année. Surtout si tu pars du principe que 1) les déos en stick classiques sont bourrés de merdouilles pour le corps et 2) le déo qui te colle 24 ou 48 heures sous les aisselles sans bouger jusqu’à ce que tu frottes sous la douche pour l’enlever, hum, peut être que l’œuvre de quelqu’un d’un peu dérangé du ciboulot.

La totalité des sticks me démangent désagréablement après quelques heures. Le savon Bronner, non. Aisselle humide, je frotte un bout de savon jusqu’à ce que ça mousse légèrement. J’ai pas de traces blanches sur les t-shirts, même quand ils coutent un rein et demie et sont super fins.

Au printemps, j’ai fait plusieurs fois sentir à Miss Roadtrippeur à la fin de la journée. Ses réactions ont été de « ça passe » à « mmm là tu sens un peu quand même ».

En revanche, en été, c’est à tes risques et périls. C’est pas anti-transpirant, et ce sera pas suffisant pour tenir la journée, à moins d’être pas trop chichiteux avant de te doucher, ou d’être de ceux qui transpirent la rose.

Gel douche : -_- ‘

Et là, genre, le SAVON du docteur Bronner lave pas.

T’imagine le retournement de situation ?

savon docteur Bronner 18 en 1 Bronneur voyage voyager léger
Avec ça, tu en as pour une semaine / huit jours, facile.

Lessive : 3,5/5

J’ai pratiqué plusieurs tests. En glissant quelques grammes dans le tambour pour des machines d’une heure / une heure et demie à 40° avec chaussettes blanches, caleçons, t-shirts (2 kilos), les chaussettes sont ressorties propres. J’ai aussi frotté de petites lessives à la main. Ça passe comme n’importe quel autre savon, ni plus, ni moins : parfait en appoint, du moment qu’on en attend pas des miracles. Sur une machine, m’est d’avis que la température utilisée joue autant que la lessive…

Attention : Bronner asssure l’efficacité de son savon comme lessive uniquement pour la version liquide, et sur les vêtements délicats comme la soie. Le fabriquant fait aucune promesse sur les chaussettes sales ou les jeans raides de crasse après 10 jours de road-trip…

Produit vaisselle : 0_-`

Et là, t’imagines, le savon que tu utilises pour laver tes dents et ton kiki marche pas pour tes restes de pâtes bolognaise ? Prft. En voyage, généralement, tu fais la vaisselle très vite, il y a pas de plat incrusté de la lasagne d’il y a deux jours, oui bon ça va tu avais la flemme et il restait de la place dans l’évier.

Donc, ça marche, comme marcherait un filet d’eau chaude et juste ta main pour gratter…

Bilan : 3,75/5

Quelques points en moins parce qu’un savon humide quand tu dois lever le camp régulièrement, c’est pas des plus pratiques. Parce qu’avec la version liquide du docteur Bronner, tu as plus de difficultés à doser et risques d’en mettre plus pour le même usage. Il peut s’ouvrir dans ton sac, aussi. Et parce que le savon du docteur Bronner dispensera pas totalement beaucoup d’entre toi d’emporter de la lessive ou un déo.

Sinon, quelques noisettes de savon, pour, allez, 1 gros gramme par jour et par personne dans une petite boîte en fer blanc assureront pour entretenir ton hygiène en baroude.

La version menthe poivrée a embaumé ma trousse de toilette au point de parfumer aussi mes petites chambres AirbnB pendant des heures. Quelques jours après le retour de road-trip, la trousse de toilette sentait toujours.

On me fait signe dans l’oreillette qu’on obtiendra les mêmes résultats avec le savon de Marseille. C’est moins hype, mais aussi moins cher.

J’ai acheté mes deux savons 6 euros chacun. J’ai aucun lien avec le docteur Bronner (en plus il est mort depuis longtemps), ni avec la boutique où j’ai fait mes emplettes. En passant, je remarque amusé que le savon Bronner pour baroudeurs se trouve plutôt dans le genre de boutiques pour nanas répondant au doux nom de « Oh my cream ! » (avec le point d’exclamation, oui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *