• Les réservations de logements en ligne pour le parc Kruger se font sur le site officiel Sanparks.org. Je m’y suis pris quasiment un an à l’avance pour arriver en août, et certains choix étaient déjà plus disponibles.
Grand Koudou Koudoux coucoux parc Kruger
Salut, moi je suis un Grand Koudou.
  • La réservation d’un logement sur SanParks ne comprend pas d’office les Conservation Fees, c’est à dire les frais d’entretien du parc. Il faut bien lire les petits caractères sous peine de surprise au moment de prendre les clés du premier logement. En 2016, ces conservation fees s’élevaient à 280 rands par jour et par adulte (17 euros) et 140 rands par jour et par enfant jusqu’à 11 ans. Ils sont payables sur place en une fois ou au jour le jour, sans coût supplémentaire. En cas de long séjour, où de multiples séjours dans des parcs nationaux, il peut devenir intéressant de prendre la Wild Card, la supercarte de fidélité des Sanparks.
Une giraffe giraffe girrafe au parc Kruger
Salut, moi c’est Sophie, mais tu peux m’appeler Soso !
  • Attention à l’arrivée : le parc et les camps ferment à double tour à une certaine heure, et toute arrivée tardive se doit d’être signalée / va sûrement t’être facturée en plus. Idem le matin, inutile de te lever trop tôt, les portes des camps n’ouvrent pas avant une certaine heure.
  • Le mois d’août a été pour moi une super période : il fait bon voire très chaud jusqu’au soir (c’est la dernière ligne droite avant le printemps, et J’AI CHOPPÉ DES COUPS DE SOLEIL), l’herbe est pas trop haute – on voit super bien les animaux. C’est aussi l’époque idéale où voir les baleines sur la côte sud. Ou encore pour taquiner les requins, avec une eau tout à fait agréable à Durban et à peine fraîche au Cap.
Léopard lopard cheetah guépard au parc Kruger
Moi, j’ai juste trop la classe pour te parler. (NDLR : c’est un léopard, et j’en ai vu que deux en trois jours)
  • Donc en août, prends un solide anorak, mais aussi ta crème solaire, et te laisse pas piéger par la fraîcheur de la clim, surtout si tu conduis !
  • La vitesse dans le parc Kruger est limitée à 50. Elle est + ou moins respectée : il y a des contrôles… ce qui ne m’a pas empêché de rouler à 70 à certains moments, encouragé par le fait de pas croiser grand monde sur la route. C’est pas bien : imagine la lose et la tête de tes gosses si t’écrases un singe trop mignon… Quoi qu’il en soit : il faut absolument pas sous-estimer les temps de conduite d’un camp à l’autre. Le premier jour, en quittant Pretoriuskop à 6h40, on a pris une pause café à Skukuza (32 rands les 2 kawas) à 8h30 pour arriver à Olifants à 14h45, soit 8h de trip pour faire 200 bornes.
  • Tu es de toutes façons pas là pour battre des records de vitesse, l’idée étant d’admirer autant de bêbêtes que possible. A cet égard, une conduite très cool favorisera les vues de petites bestioles type mangoustes, rongeurs, oiseaux, qui se confondent très facilement avec l’environnement.
Calao leucomèle bec rouge Hornbill
Vas-y, appelle-moi Zazu et je t’emplâtre. Zazu dans Le Roi Lion c’est un Calao à bec rouge, moi ch’uis un Calao leucomèle. T’aimerais qu’on te confonde avec ton cousin toi ? Allez, dégage, prends-moi pas le bec.
  • Trois jours pleins (donc 4 nuits) sont suffisants pour t’en mettre plein les yeux et croiser les Big Fives au parc Kruger. Dans les camps, des cartes régulièrement mises à jour t’aideront à les spotter. Les attroupements de voitures au bord des routes sont souvent le signe qu’un animal un peu chouette campe pas loin. Hésite pas à demander quand tu en as l’occasion, aussi. J’ai été interpellé à un carrefour par un anglais qui m’a gentiment indiqué des lions à quelques centaines de mètres. Je suis finalement arrivé 5 minutes trop tard, mais l’intention était là.
tortues sur hippopotame au parc Kruger hippo hipopotame
Moi, je suis une tortue, et je visite la mare avec le Hipp’on, hipp’off ! (NDLR : je suis très fier de ce jeu de mots. RT si t’as compris, fav si c’est mouais ok)
  • Si vraiment tu commences à paniquer car tu as l’impression de pas avoir vu grand chose au bout de deux jours, ou si par un quelconque coup du sort tu as perdu ta voiture : les camps proposent des sorties (payantes) tôt le matin, encadrées par des guides pisteurs qui savent de quoi ils parlent. Il est cependant absolument pas garanti qu’ils trouvent autre chose que ce que tu pourrais faire par toi-même dans une bonne journée. Renseignements à la réception, la veille.

Le téléobjectif 70-300 mm a très certainement sauvé mon voyage au Kruger.

  • Désolé de te le dire tout cru, mais si tu cherches à te faire des souvenirs armé d’un Iphone ou d’un petit appareil numérique compact, tu iras pas bien loin. Les animaux approchent parfois de très près. Ça ne veut absolument pas dire qu’ils vont te tomber tout cuits pour emballer tes selfies sur Facebook. Considère cet exemple de rencontre avec un lionceau. Ici, avec le zoom max de l’Iphone 5s :
Lionceau Iphone 5s Parc Kruger
Un lionceau shooté à l’Iphone 5s. Autant dire, rien.

Et là, avec un Canon 100D plus téléobjectif 70-300 millimètres. Surprise, ils sont 3 !

Lionceau au téléobjectif Parc Kruger. Télé objectif obligatoire.
Le même lionceau, quelques instants plus tard, avec un minimum de matos. Tadaaa !

Craque la tirelire, fais toi offrir un objectif à Noël, ou loue-le. Tes souvenirs de vacances te diront merci. Sachant qu’on voit finalement assez vite les limites d’un 300, je ne saurais que trop te conseiller, si tes moyens le permettent, de passer direct au 400 mm.

A ton arrivée, lâche tout et file dans le shop te procurer les guides d’Andy et Lorrain Tinker, 80 rands en VF, et 90 rands en anglais. J’ai pris les deux, car le contenu diffère sensiblement de l’un à l’autre, l’un ayant des cartes plus détaillées, l’autre se démarquant par la qualité de son bestiaire. Et donc, si tu ne dois en retenir qu’un, les représentations d’animaux dans la VF sont beaucoup plus complètes. Un must pour s’adonner au safari-photo, et la bible pour compléter tout ce que je n’ai pas jugé bon de mettre ici.

  • Une nuit à Olifants, si possible dans une case qui donne sur la rivière, est chaudement recommandée, à condition d’être certain d’arriver avant le coucher du soleil. Peut-être le plus beau panorama du parc Kruger, une vue magique. Les tartines du matin avec le soleil qui se lève sont pas mal non plus !
  • Il est pas nécessaire de t’aventurer au nord d’Olifants, la concentration d’animaux est suffisante dans le triangle Pretoriuskop / Olifants / Crocodile Bridge.
guépard cheetah parc Kruger
Quand soudain, le temps s’arrête. Un guépard !
  • Les camps proposent des souvenirs en pagaille, sont généreusement achalandés en alcool, matériel de camping, denrées pour braai (le barbecue, une institution en Afrique du Sud), boîtes de conserves, avec une petite sélection de fromages et fruits. Aucun problème pour trouver de l’essence. Adaptateur secteur pour prises sud-africaines : de 11 à 35 rands selon le camp :/ Bidon de 5 litres d’eau du robinet embouteillée (oui, ça se fait souvent à l’étranger…) : 11 rands. Bière 34 cl : 13 rands (80 centimes !) Pain à l’ail : 27 rands. Yaourt, 8 rands…
  • Attention toutefois à Crocodile Bridge, le camp spécial caravanes/camping, très pauvrement fourni, notamment en souvenirs. Ne pas compter dessus pour faire le plein en gris-gris avant de sortir du parc Kruger.
Raphicère champêtre Raphicerus campestris Steenbok
Salut, moi je suis juste mignon. (NDLR : un Raphicère champêtre ou Steenbok.)
  • Il y a aussi des fast-foods, comme Wimpy’s et Mugg and Bean. Deux plats légers, deux bières, un cappuccino et un espresso à Mugg & Bean : 266 rands (16,40 euros). Un burger, deux wraps, deux eaux gazeuses 50 cl et deux espressos : 227 rands (14 euros).
  • A l’exception du Wimpy’s de Pretoriuskop et d’un Mugg and Bean à Skukuza, le Wi-fi était aux abonnés absents. Non pas que ce soit réellement un problème dans un lieu aussi magique, hein (la déconnexion m’a fait un bien fou). Moi je dis ça surtout si tu as des logements à réserver pour la suite du voyage…
  • On peut faire le parc Kruger en Twingo.
  • Instant copinage : tu peux aussi te reporter au guide My Wildlife, qui a fait un excellent boulot.
Zèbres zebras parc kruger
Nous, on attend juste que tu te casses pour pouvoir traverser tranquille. Mersea. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *